AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Non à la réforme des retraites !! Non à la repressions !!
Faites de la pub autours de vous si vous voulez plus de délires^^
L'equipe vous souhaite de passer un bon moment

Partagez | 
 

 [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Keiko-chan
Equipe Manga Passion
Equipe Manga Passion
avatar

Messages : 3677
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 21
Localisation : Ailleurs...

MessageSujet: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Mer 13 Juin - 13:39

Cela faisait plusieurs jours que nous avions quitté Druideas. Nathanael nous avait vite rejoint à cheval, et nous nous mîmes en route vers les plaines. Le trajet était agréable : Kahina et Mélinie discutaient beaucoup, et je participais également aux débats. Mais Nathanael était plutôt silencieux; lui qui était d'habitude si charismatique et extravertit...je commençais à m'inquiéter pour lui, mais je n'osais pas parler. Pas depuis...inconsciemment, en pensant à cette déclaration, je jetais un coup d'oeil vers lui. Il n'avait que discrètement le regard rivé sur moi; pourtant, je sentais ses yeux comme s'ils étaient plongés dans les miens. Pourquoi ? Etais-ce parce que j'essayais de l'éviter, parce que je n'osais pas lui répondre ? Mais que répondre, en même temps ? Je ne pouvais pas lui dire que c'était réciproque, je ne savais pas si ça l'était; mais je ne voulais pas non plus lui briser le coeur...je détournais mon regard en rougissant. C'était cruel, mais que pouvais-je faire d'autre ?

Enfin, à la tombée du soir, nous décidâmes de nous arrêter, en plein dans les plaines. Kahina et Nathanael installèrent des tentes pendant que Mélinie préparait un tas de bois pour le feu et que je partais en vadrouille m'assurer que l'endroit était sûr. Quand je revins, la nuit était tombée, les deux tentes -vu que Mélinie ne voulait pas dormir seule- étaient installées et mes trois compagnons, ainsi que le chien qui avait repris sa taille normale, étaient installés autour du feu. Mélinie dormait presque, sa petite tête reposant dans les bras de Nathanael. C'était un tableau absolument attendrissant, pensais-je; pourtant, j'avais ce petit pincement au coeur en voyant Nathanael. C'était à peine perceptible...qu'était ce donc ?

En me voyant revenir, les deux adultes se tournèrent vers moi.


"Il n'y a pas âme qui vive sur des lieux..." fis-je mon compte rendu en m'asseyant, moi aussi, après du feu, de manière à les voir tous les deux.


(RP détente xD)




*****************
RP
Eseil
Spoiler:
 

Nathanael
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quiquonquecliquesurcelienestun.con/
Davy
Chef de l'Alliance
Chef de l'Alliance
avatar

Messages : 4980
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 22
Localisation : La frontiere du bien et du mal

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Jeu 14 Juin - 9:18

"Merci Eseil, répondit Kahina, mais pour notre sécurité à tous, je pense qu'il serait préférable de faire des gardes de surveillance. Je commencerai tout à l'heure au moment du coucher, nathan tu me relaiera par la suite. Mieux vaut être prudent, je ne suis jamais venue dans les plaines auparavant mais je sais que beaucoup de brigands s'y trouvent. Il nous reste cependant un problème majeur, Comment retrouvé Dex ? Certes il est ici dans les plaines mais on a pas de lieu précis, il pourrait être n'importe où...
Avez vous une idée de comment procéder pour le trouver ?"



"Les amis finnisent toujours par te trahir, le seul a qui tu peux te fier dans ce monde c'est toi même, n'ai-je pas raison Light ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://mort-junior.webnode.fr/
Keiko-chan
Equipe Manga Passion
Equipe Manga Passion
avatar

Messages : 3677
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 21
Localisation : Ailleurs...

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Jeu 14 Juin - 10:51

Je me demandais bien pourquoi Kahina ne me demandais pas de m'occuper des gardes : je n'avais pas besoin de dormir, après tout. J'allais justement lui dire que je m'en occuperait, mais sa question quant à comment trouver Dex me fit penser que je serais plus utile pour cette tâche. En tant que fantôme, j'avais une excellent vision nocturne et je pouvais aller vite : parfait pour du repérage de nuit. Surtout que je ne risquais rien.

"Je peux m'en occuper. Je n'ai pas besoin de dormir et je suis à l'abri du danger."


J'acquiescais en l'entendant parler de garde : c'était plus prudent, surtout avec une petite fille avec nous. D'ailleurs, la pauvre s'était déjà endormie. Je jetais un coup d'oeil vers le petit ange qui dormait dans mes bras, et me mis inconsciemment à jouer avec ses cheveux. Pauvre petite, voyager autant à son âge, normal qu'elle soit aussi fatiguée.
En entendant les paroles d'Eseil, cependant, je détournais les yeux de Mélinie pour me tourner vers la jeune demoiselle. Sa proposition me troubla : certes, elle avait raison, mais je n'aimais pas la savoir seule la nuit. C'était ridicule : il n'y avait aucune raison qu'elle se fasse attaquer, et quand bien même cela arriverait, rien ne pourrait la blesser. Non, ce n'était pas parce que je m'inquiétais pour elle que je ressentais cela : c'était tout bêtement un sentiment égoiste qui n'avait pas lieu d'être. Bien que...depuis nos retrouvailles, je la sentais distante. C'était comme si elle cherchait à m'éviter...pourquoi ? Est ce qu'elle avait un problème quelconque dont elle ne voulait pas parler ?...à moins qu'elle ne se soit souvenue de ma déclaration. Si c'était bien le cas, je m'en voulais terriblement. Je n'aurais pas dû lui dire; j'aurais dû me douter que cela la mettrait mal à l'aise. J'avais été stupide...comme si cela avait pû être réciproque. Et maintenant, elle ne devait plus pouvoir sortir ces paroles de ses pensées. Cela n'était pas étonnant qu'elle cherchait à m'éviter...et si c'était ce qu'elle voulait, je la laisserai, même si mon coeur avait besoin d'être auprès d'elle pour battre.




*****************
RP
Eseil
Spoiler:
 

Nathanael
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quiquonquecliquesurcelienestun.con/
Davy
Chef de l'Alliance
Chef de l'Alliance
avatar

Messages : 4980
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 22
Localisation : La frontiere du bien et du mal

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Jeu 14 Juin - 12:47

"Je n'y avait pas pensé, cela peut être bonne idée..."

--------------



Un peu plus loin, des hommes marchèrent.
"Ladrin, on va marcher encore longtemps ?!"
L'homme en tête du groupe ne répondit pas
"Hey, Ladrin, répond quand est-ce qu'on arr..."
L'homme s'arrêta de parler et tomba sous un flot de sang. Sans qu'on ai put le remarquer, le chef avait sortit son épée et l'avait transpercé.
"J'aime pas qu'on pose des questions inutilement, je vous dirais quand on s'arretera. Ok ?
- Oui Ladrin."
Ils reprirent leurs chemin, soudain le chef s'arrêta; arrêtant ainsi le cortège.
"Qu'y a t-il ? Vous avez repéré quelques choses ?
- Las bas... Il y'a de la lumière....


"Les amis finnisent toujours par te trahir, le seul a qui tu peux te fier dans ce monde c'est toi même, n'ai-je pas raison Light ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://mort-junior.webnode.fr/
Keiko-chan
Equipe Manga Passion
Equipe Manga Passion
avatar

Messages : 3677
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 21
Localisation : Ailleurs...

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Ven 15 Juin - 3:45

En voyant l'approbation de Kahina, je me levais, non sans avoir un pincement au coeur en sentant l'appel silencieux de Nathanael. Il ne voulait pas que j'y aille, je le savais; mais je n'y arrivais pas....je n'arrivais pas à rester auprès de lui, sans me demander comment je devais réagir, et que devais-je répondre pour qu'il souffre le moins possible. Je savais que l'éviter n'était pas la solution pour l'épargner; mais il me fallait du temps pour trouver ma réponse. Je savais qu'en l'évitant, je ne le faisait souffrir que plus; pourtant, je me levais et, sans le regarder, je me retournais, commençais à m'éloigner du feu. Et à chaque pas, c'était comme si je sentais son coeur se briser un peu plus. Et à chaque blessure que je lui infligeais, je sentais mon propre coeur saigner. Cependant, ce fut lui qui m'infligea le coup fatal, lorsque des doigts, fermes et délicats à la fois, attrapèrent mon immatérielle main droite. A l'instant où elle fut effleurée, je sus que c'était lui. Pourtant mon corps ectoplasmique ne m'obéit pas et, malgré ma décision, je me retournais, et mon regard se jeta dans l'océan de ses yeux azur, dont j'entendis les supplications silencieuses. Je voulais m'en retirer, et retourner dans les plaines; mais c'était comme si ma culpabilité me maintenait la tête sous l'eau, et me forçait à me noyer dans son âme. J'avais beau me débattre, au final, l'attraction ne faiblissait pas; ces yeux que j'évitais plus tôt n'aspiraient qu'à une seule chose, rencontrer les miens. Et d'une certaine manière, les flammes de mes yeux vermeils cherchaient à mourir dans de l'eau pure...quels étaient donc ces sentiments contradictoires ?

Je ne savais pas ce qui m'avait pris : c'était égoiste et embarrassant. Mais en la voyant s'éloigner de moi, je ne pouvais m'empêcher de me dire qu'elle ne reviendrait pas. C'était idiot...c'était comme si tout ce temps loin d'elle m'avait rendu encore plus dépendant d'elle que je ne l'étais déjà. C'était pour cela que, par réflexe, je m'étais levé et avais attrapé sa main. Et maintenant seulement je me rendais compte de cela: mais quand il s'agissait d'Eseil, seul mon coeur me commandait, tel un général sacrifiant ses armées, car je me sentais mourir en voyant la douleur dans ses yeux ensanglantés. Reflétaient-il les plaies de son âme ? Toutes causées par ma faute; néanmoins je ne pouvais pas me détacher de son visage. Il le fallait; mais ma main refusait de m'obéir; mon âme refusait d'obéir à ma conscience. Puis je réussis à me souvenir que nous n'étions pas seuls; grâce à la présence de Kahina, je réussis à lâcher sa douce main aérienne.

"...excuse moi. Je ne sais pas ce qui m'a pris..." parvins-je finalement à m'expliquer. Eseil resta immobile quelques instants, sans me répondre. Puis, soudain, elle sembla entendre quelque chose et se retourna brusquement.

"Des brigands..."




*****************
RP
Eseil
Spoiler:
 

Nathanael
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quiquonquecliquesurcelienestun.con/
Davy
Chef de l'Alliance
Chef de l'Alliance
avatar

Messages : 4980
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 22
Localisation : La frontiere du bien et du mal

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Ven 15 Juin - 12:56

Quelqu'un sortit de l'ombre...
"Oh quel dommage, j'avais pourtant fait attention à ne pas marcher sur des brindilles ! Bon et bien tanpis, l'effet de surprise est gâché. Et oui cher fantôme ! Nous sommes des brigands (d'autres hommes sortirent de l'obscurité...). Et à partir de maintenant, vous êtes nos otages ! Maldwin viens ici. Occupe toi du fantôme..."

Un assez grand homme arriva derrière Ladrin, il sortit une sorte de dague. Il s'approcha d'Eseil et la poignarda.
"Je me méfie des fantômes, ils disparaissent là ils réapparaissent par là... C'est mauvais pour nous. Mais maintenant tout va bien, j'ai trouvé la solution.
J'ai trouvé l'artefact qu'il me faut. Tu vas perdre tes pouvoirs et devenir une simple humaine. Tu ne pourras t'échapper."

(c'est temporaire le fait qu'eseil redevienne humaine, mais si ça te gêne. J’enlève de suite)



"Les amis finnisent toujours par te trahir, le seul a qui tu peux te fier dans ce monde c'est toi même, n'ai-je pas raison Light ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://mort-junior.webnode.fr/
Keiko-chan
Equipe Manga Passion
Equipe Manga Passion
avatar

Messages : 3677
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 21
Localisation : Ailleurs...

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Ven 15 Juin - 13:41

(qu'elle devienne humaine un instant n'est pas problématique, par contre désolée de te le dire, elle ne perdra pas ses pouvoirs =P ils sont très puissants, un artefact serait pas suffisant pour les lui enlever ^^)

Lorsque l'homme me poignarda l'épaule, je ne pus m'empêcher de lâcher un cri. Cette sensation...c'était tellement douloureux ! J'avais l'impression que le couteau brûlait mon corps immatériel...et en même temps, le froid de l'acier était une torture. Le pire fut lorsqu'il retira la lame; c'était comme si on m'arrachait quelque chose, à l'intérieur de mon corps; et après, quand il n'y avait plus rien, l'air libre vint mordre la plaie sanglante. Car c'était bien du sang qui s'échappait de mon épaule.
Soudain, en même temps que la douleur, une multitude de sensations apparurent : la caresse du vent frais sur ma peau; le tissu de ma robe, doux mais encombrant; le contact de l'herbe, s'affaissant sous mes pieds. Toutes ces sensations étaient tellement familières; pourtant c'était bien la première fois que je les ressentais. Ou plutôt, je ne me souvenais pas des autres fois. Néanmoins, l'une de ces sensations était plus familière que les autres, et semblait revenir progressivement à ma mémoire. La douleur. La douleur, qui semblait se propager comme une maladie dans chaque parcelle de mon corps. Plus elle avançait, plus elle était insurmontable; à tel point que ma vision commença à se brouiller.
Je savais qu'à ce moment, je m'étais effondrée sur le sol. Mais je n'étais pas évanouie : j'étais ailleurs. Dans des souvenirs disparus qui venaient me hanter.



En voyant l'homme brandir son poignard sur Eseil, je me jetais automatiquement sur lui. Mais je ne l'attins pas à temps : il avait déjà eu le temps de la blesser, et elle criait sous l'effet de la douleur. Je frappais l'homme suffisament fort pour le sonner, et me retournais vers Eseil, juste à temps pour la voir s'effondrer.

"Eseil !" criais-je en la rattrapant juste avant qu'elle ne touche le sol. Son corps était glacé. Ma première pensée fut que la lame était également empoisonnée; puis je me souvins que ce corps que je tenais était un corps créé par un sort provisoire. Ce n'était pas un corps réel : c'était juste Eseil, mais avec une âme matérialisée. Cependant j'étais inquiet pour elle : que lui arrivait-il ?

Malheureusement, je n'avais pas le temps de chercher une réponse. Les brigands commençaient déjà à se rapprocher de nous, armés cette fois-ci. Je déposais Eseil près de Mélinie et de Météore, lançait un sort de protection autour d'eux, et me retournais vers mes assaillants.




*****************
RP
Eseil
Spoiler:
 

Nathanael
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quiquonquecliquesurcelienestun.con/
Davy
Chef de l'Alliance
Chef de l'Alliance
avatar

Messages : 4980
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 22
Localisation : La frontiere du bien et du mal

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Sam 16 Juin - 2:30

(en tout ils le pensent)
"Moins vous résiterez, plus ça se passera bien. Alors ne faîtes pas de bêtises, et suivez nous sans broncher..."

Ladrin sortit des menottes et les lança à un de ses sbires.
"Va les enchaînée..."


"Les amis finnisent toujours par te trahir, le seul a qui tu peux te fier dans ce monde c'est toi même, n'ai-je pas raison Light ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://mort-junior.webnode.fr/
Keiko-chan
Equipe Manga Passion
Equipe Manga Passion
avatar

Messages : 3677
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 21
Localisation : Ailleurs...

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Sam 16 Juin - 5:01

(oui =)

S'ils croyaient qu'on allait se rendre sans rien faire, ils avaient de l'espoir. Je fis un petit signe de tête à Kahina pour lui faire comprendre que j'allais les attaquer, et invoquais un sort suffisament puissant pour détruire les menottes et blesser les mains de l'homme. Puis, sans perdre une seconde, je me tournais vers le chef et lui envoyait une boule lumineuse en plein visage. Je savais que cela ne le tuerait pas, et ce n'était pas mon but (surtout que Mélinie, avec tout ce bruit, se réveillerait d'un moment à un autre). Je voulais juste le mettre hors d'état de nuire, car comme chacun sait, les brigands n'ont pas d'honneur. Dès qu'ils verraient leur chef à terre, ils paniqueraient et chercheraient à sauver leur peau.
Ce que je n'avais pas prévu, par contre, c'était le peu d'effet qu'eut le sort sur le chef. A peine fut il aveuglé deux secondes, puis il se remit à donner des ordres, cette fois-ci énervé. Sous l'effet de la surprise, je ne fis pas attention à son sbire arrivant derrière moi. Il m'attrapa le bras férocement et me projettais face contre terre. Je n'eus pas le temps de me reprendre et de contre attaquer : à peine m'avait il fait tomber qu'il me maintint à terre, me tordant le bras. Et bien sûr, il en profita pour me frapper, histoire que je n'ait aucun moyen de contre attaquer. Je sus alors qu'on allait perdre, car à un contre une vingtaine, Kahina n'avait aucune chance.
Mais c'est alors que retentit une voix courroucée et menaçante.


"Lâche-le"

Et aussitôt, l'homme s'éloigna en criant. Un feu invisible semblait brûler la paume de ses mains, à entendre ses plaintes. Je profitais de sa débâcle pour me relever; je me retournais vers cette voix que j'espérais ne plus entendre. Je savais qui c'était, et j'étais soulagé de voir qu'elle s'était remise de son évanouissement. Mais ce ton...c'était le même ton que celui qu'elle avait dans la forêt, lorsqu'elle avait attaqué Mélinie et Kahina. Sa voix n'était pas vraiment déformée; mais il y avait une telle haine qui s'en dégageait qu'on ne pouvait l'entendre sans trembler.
Eseil était bel et bien réveillée (Mélinie aussi, d'ailleurs). Elle se tenait debout, hors de la bulle de protection que j'avais créé. Et de son visage émanait une aura effrayante. Ce n'était pas que ses traits angéliques étaient déformés, comme dans la forêt : elle était toujours pareil. Mais on sentait que quelque chose n'était pas normal. Et c'était en voyant ses yeux qu'on comprenait.
Ses prunelles rouges brillaient dans l'obscurité, telles les flammes de l'enfer.




*****************
RP
Eseil
Spoiler:
 

Nathanael
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quiquonquecliquesurcelienestun.con/
Davy
Chef de l'Alliance
Chef de l'Alliance
avatar

Messages : 4980
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 22
Localisation : La frontiere du bien et du mal

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Sam 16 Juin - 10:02

Les sbires reculèrent un instant face au spectacle qui se déroulait devant eux.
"Ainsi mon artefact n'a pas réussi à t'enlever tes pouvoirs ?! s'exclama Ladrin. Incroyable... Tu n'es donc pas une simple fantôme... (Nathanaël se jeta sur lui, le brigand esquiva). Tu ne me vaincras pas aussi facilement, tu sais. Abandonne (il lui asséna un coup violent dans le ventre) où meurs."

Ladrin se mit à tourner autour de Nathanaël. Celui-ci se releva et tenta de nouveau de le frapper. Geste inutile, Ladrin le contra et le renvoya par terre. Ladrin vit que Nathanaël regardait avec insistance la petite fille qui se trouvait près de la jeune femme et du fantôme.
"Cette petite fille a l'air d'avoir beaucoup d'importance à tes yeux. N' ais-je pas raison ? Tu voudrais pas qu'il lui arrive du mal ? Réfléchit bien alors et cesse le combat. Toi et tes amis ne savaient pas à qui vous avez affaire, je suis Ladrin et voici mes hommes, nous sommes les plus dangereux brigands des environs. Tous ceux qui ont tenté de résister n'ont trouvé que la mort."


"Les amis finnisent toujours par te trahir, le seul a qui tu peux te fier dans ce monde c'est toi même, n'ai-je pas raison Light ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://mort-junior.webnode.fr/
Keiko-chan
Equipe Manga Passion
Equipe Manga Passion
avatar

Messages : 3677
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 21
Localisation : Ailleurs...

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Sam 16 Juin - 11:46

(xD Davy, c'est pas bien de God Modding ! -contrôle du perso de l'autre-. Mais bon, comme c'est crédible vu l'attitude de Nat', on laisse =)
Par contre, questions : 1. Kahina elle sait pas se battre ? 2. je suis censée capituler ou pas ?)

Je commençais à me demander si ce brigand était bien humain. Autant qu'il m'esquive ne me choquait pas spécialement, je n'étais pas un guerrier. Mais c'était surtout le peu d'effet qu'avait eu mon sort, et la vitesse de l'homme qui m'en faisait douter.
Ce qui était sûr, c'est que j'aurais du mal à vaincre cet adversaire seul. Surtout que je n'étais pas très concentré : entre mon inquiétude pour Eseil et ma décision de ne pas effrayer Mélinie, ce n'était même pas la peine de lancer de sorts, ils n'atteindraient pas leurs cibles.
Et ce n'était pas la déclaration du chef qui allait réfuter cette idée. Il avait bien remarqué que je n'étais pas concentré, et ce nom...effectivement, il avait une sacrée réputation. Je me demandais bien pourquoi un brigand aussi réputé s'attaquaient à un groupe tel que le notre...je m'attendais plutôt à le voir attaquer un convoi de marchandises ou une caravane. Pas des citoyens d'Andoria errant dans les plaines...que voulait il ?


"Puis-je savoir ce que le fameux Landrin nous veut ? Nous n'avons rien de valeur, si c'est votre question." lui demandais-je en me relevant et en me plaçant devant les trois demoiselles pour faire barrage.

Mais avant qu'il ait pu me répondre, j'entendis un rire derrière moi; un rire assez cruel, mais chantant. Celui d'Eseil à n'en pas douter : ses yeux brillaient toujours.


"Pas de chance, je suis déjà morte" dit elle avec un rictus sadique. Puis elle se rapprocha, traversa la bulle et passa à travers moi. Comment...comment était-ce possible ? Avec l'artefact, elle n'aurait pas pu....c'est alors que je me rendis compte que sa blessure avait disparu.
Que lui arrivait-il ?




*****************
RP
Eseil
Spoiler:
 

Nathanael
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quiquonquecliquesurcelienestun.con/
Davy
Chef de l'Alliance
Chef de l'Alliance
avatar

Messages : 4980
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 22
Localisation : La frontiere du bien et du mal

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Sam 16 Juin - 12:04

"Je sais qu'ils y a des résistants dans les parages, c'est instinct et il ne me trompe jamais. Alors quand je vois un groupe de personne, isolés, qui cherche par tout les moyens de ne pas être repéré. Je ne suis pas dupe. Vous valez de l'or mes amis, je ne peux pas vous laissez filer..."


(Désolé Keiko pour avoir contrôler Nat' mais c'était ancré dans le discours de Ladrin. Mais je recommencerais plus :p
Kahina n'est pas de nature à se battre, mais quand il en va de sa survie...
Ladrin ne faisant pas réellement attention à Mélinie et à Kahina, je pensais qu'elles pourraient utiliser cette faille et organiser un plan pour se déjouer d'eux. Je pensais que Ladrin pourrait survivre et les traquaient par la suite.)


"Les amis finnisent toujours par te trahir, le seul a qui tu peux te fier dans ce monde c'est toi même, n'ai-je pas raison Light ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://mort-junior.webnode.fr/
Keiko-chan
Equipe Manga Passion
Equipe Manga Passion
avatar

Messages : 3677
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 21
Localisation : Ailleurs...

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Sam 16 Juin - 12:28

(Mélinie et Kahina ? Mélinie c'est peu probable, elle est épuisée, effrayée et a dix ans ^^' j'ai bien envie d'aller plus loin sur la voie d'Eseil qui recommence à perdre la tête -faut que j'arrêt de faire perdre la boule à tous mes persos ou je vais finir par changer de nom de famille pour Poe xD
Donc j'épargne Landrin ? Ok =)

Eh mince...bon, déjà, il ne nous avait pas reconnus, sinon on ne serait même plus là à l'heure qu'il était. En tout cas, c'était fichu pour les convaincre de nous laisser : Kira devait mettre des sommes collosales sur la tête des résistants. Donc il fallait qu'on s'en débarrasse. Désolé Mélinie...
Mais alors que je commençais à leur lancer des boules de feu, Eseil devant moi se mit à rire de plus belle. Je tressaillit. Son rire était effrayant...dénué de toute bienveillance. J'entendais Mélinie se rapprocher de Kahina, et je ne pouvais pas lui en vouloir. Moi même, je commençais à avoir peur d'Eseil. Et les brigands, en face, étaient pétrifiés. Seul leur chef gardait sa contenance, mais cela ne m'aurait pas étonné qu'il soit aussi affecté.
Son rire s'arrêta progressivement, et un silence mortel se répandit. Puis elle parla.


"Sale rat, tu ne mérites même pas qu'on t'achève. Mais si on ne se débarasse pas de la vermine, elle se propage. Comme les flammes...les flammes..."

J'étais horrifié. Elle était repartie dans ce délire qui l'avait poussée à tuer dans la forêt, et rien ne semblait pouvoir l'arrêter.

"...les flammes..."

"Eseil, arrêtes !" criai-je désespéremment en lui attrapa le bras. Ou plutôt, en essayant : mais son corps, ou plutôt son âme, était glacée...
Et soudain des flammes sortirent du sol et brûlèrent vifs les brigands. Mais malgré la vitesse à laquelle ils se consumèrent, ils eurent le temps de crier et de se tordre de douleur. Et après quelques secondes qui semblaient des heures de torture et de cris, les flammes se résorbèrent, ne laissant pas une seule trace de leur existence...pas même des cendres. Seul Landrin en avait réchappé.

Et Mélinie pleurait dans les bras de Kahina, qui tentait de la rassurer avec une voix tremblante. Mais elle même n'arrivait pas à se calmer.
Pour ma part, je n'arrivais pas à détourner les yeux de l'endroit où les flammes venaient de disparaître. Je ne savais pas quoi penser : était-ce vraiment Eseil qui avait fait cela...?




*****************
RP
Eseil
Spoiler:
 

Nathanael
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quiquonquecliquesurcelienestun.con/
Davy
Chef de l'Alliance
Chef de l'Alliance
avatar

Messages : 4980
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 22
Localisation : La frontiere du bien et du mal

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Sam 16 Juin - 12:46

(C'est pas Mélinie qui avait un potentiel ou je ne sais quoi ?! Enfin bon pas grave. )
Un à un, les brigands disparurent, consumés par les flammes. Il ne restait plus que Ladrin. Cependant il n'en restait pas moins décontenancé.
"Toi, rugit-il en direction d'Eseil, tu as vaincu mes hommes. Tu as fait une sérieuse erreur."
Il sortit son épée, il ne cessait de quitter des yeux Eseil. La fureur se lisait dans son regard. Il planta son arme dans Nathanaël à plusieurs reprises. Tout cela dans le but d'attiser la colère d'Eseil.
"Viens fantôme, je t'attends... Je vais te détruire !!!"
Une énergie sortait du brigand en fureur. Une énergie diabolique.


"Les amis finnisent toujours par te trahir, le seul a qui tu peux te fier dans ce monde c'est toi même, n'ai-je pas raison Light ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://mort-junior.webnode.fr/
Keiko-chan
Equipe Manga Passion
Equipe Manga Passion
avatar

Messages : 3677
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 21
Localisation : Ailleurs...

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Sam 16 Juin - 13:21

(oui, mais ça reste une gamine x) et puis je veux éviter de faire des Mary/Gary Sue -déjà que Teros en est un...)

J'avais peur...Eseil était devenue méchante, comme dans le bois. Et maintenant le brigand commençait à poignarder Nat'...je ne voyais pas où il le frappait, mais j'entendais Nat' gémir de douleur. C'était déjà trop.
J'enfouissais mon visage dans les vêtements de Kahina et continuais de pleurer, inconsolable.
Mais j'entendais encore. J'entendais encore la fureur du brigand, j'entendais toujours la douleur de Nathanael. Et j'entendais toujours la voix d'outre tombe d'Eseil, qui déversait toute sa haine sur le brigand. Puis plus rien. Puis un corps tombant à terre. Quelqu'un tombant à genoux.


"Eseil..." C'était la voix de Nathanael, tremblante. Il n'était pas le seul à trembler : Kahina aussi. Moi, je ne savais pas ce qui se passait, mais je n'osais pas regarder. Finalement, je jetais un coup d'oeil.

Le brigand était étendu sur le sol, inconscient. A plusieurs mètres des lambeaux de chair étaient éparpillés, comme suite à une explosion. Et du sang s'écoulait de la jambe gauche de l'homme. Une jambe dont il ne restait que la moitié.

Alors je criais.




*****************
RP
Eseil
Spoiler:
 

Nathanael
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quiquonquecliquesurcelienestun.con/
Davy
Chef de l'Alliance
Chef de l'Alliance
avatar

Messages : 4980
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 22
Localisation : La frontiere du bien et du mal

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Sam 16 Juin - 13:34

Ladrin était étendu par terre, blessé gravement à plusieurs endroits. Le fantôme ne l'avait pas épargné. Lui, Ladrin le plus redoutable des brigands, avait succombé à un simple fantôme. Simple ? Non, elle devait être bien plus. En tout cas, il en était convaincu car elle n'aurait pu le vaincre sinon. Il avait toujours triomphé, toujours vaincu ses adversaires mais là...
Il se retourna avec beaucoup de mal, il vit une la silhouette d'Eseil. Celle-ci reprenait ses esprits. Bientôt, il prendrait sa revanche, bientôt il la détruirait...


"Les amis finnisent toujours par te trahir, le seul a qui tu peux te fier dans ce monde c'est toi même, n'ai-je pas raison Light ?"


Dernière édition par Davy le Dim 17 Juin - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mort-junior.webnode.fr/
Keiko-chan
Equipe Manga Passion
Equipe Manga Passion
avatar

Messages : 3677
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 21
Localisation : Ailleurs...

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Dim 17 Juin - 8:34

Je...je n'arrivais pas à croire ce qui venait de se passer. Eseil avait...torturé...cet homme...en souriant. Non, cela ne pouvait pas être Eseil. Ce n'était pas l'Eseil qui pleurait la mort d'une petite fille, ou qui s'inquiétait pour quelqu'un qu'elle connaissait à peine. C'était...c'était une âme en peine, ne trouvant pas le repos. Un poltergeist. Mais pas n'importe quel poltergeist : c'était une âme particulièrement meurtrie, en quête d'une vengeance pour sa vie détruite. La plupart de ces âmes avaient été sauvagement assassinées...était-ce le cas d'Eseil ?...que s'était il passé dans ce manoir ? Qu'est ce qui aurait pû détruire une jeune fille à ce point ?

"Eseil..." parvins-je enfin à articuler avec une voix tremblante. J'avais peur. J'avais peur pour elle, mais j'avais aussi, et je m'en voulais, peur d'elle.
Mélinie se mit à crier; je me sentais coupable. J'aurais dû la laisser dans un lieu sûr, plutôt que de la laisser venir avec nous : une fillette de dix ans n'aurait jamais dû assister à ce genre de cruautés qui feraient pâlir un soldat. Quant à Kahina...je me doutais qu'elle ne pourrait pas faire comme s'il ne s'était rien passé. Elle devait se dire qu'Eseil était dangereuse maintenant. Moi même, je ne savais pas où j'en étais. Eseil n'aurait jamais fait cela; mais j'avais peur de voir le poltergeist remplacer la personne que je connaissais. J'espérais qu'elle n'avait pas atteint un point de non-retour, et que c'était la dernière fois qu'elle perdait raison. Malheureusement, j'en doutais fort...et je ne savais pas si je pourrais effacer cet épisode de ma mémoire. Je savais que ce n'était pas Eseil et je ne lui en voulais pas; mais cette chose qui la remplaçait à l'instant pourrait réapparaître à tout moment, et recommencer à la détruire.
Y avait il un moyen de la faire redevenir elle-même ? C'était en me croyant mort qu'elle avait eu ces sentiments pour la première fois. Mon retour n'avait, par contre, pas fait disparaître le rouge de ses yeux. Et cette fois-ci, c'était la blessure physique qui l'avait métamorphosée. Quel était le lien ? Et pourquoi s'était elle évanouie tout à l'heure, d'ailleurs ? Serait-ce lié à son passé ?...en découvrant les circonstances de sa mort, ses yeux redeviendraient-ils purs comme la neige ? Ou au contraire...

Je ressentis une douleur au bras droit, là où le brigand m'avait poignardé plusieurs fois. J'avais eu de la chance de n'être pas blessé gravement : un simple bandage suffirait. En revanche, mon agresseur n'avait pas eu cette chance...avec de telles blessures, il devait être déjà mort. En un sens, j'étais rassuré car il ne pourrait plus menacer Mélinie, mais vis à vis d'Eseil...lorsqu'elle reprendrait ses esprits, elle s'en voudrait terriblement.
Je ne me trompais pas.


"Je...c'est vraiment moi...qui ai..." balbutiait elle, horrifiée et désesperée. Elle tomba à genoux, et enfouit son visage dans ses mains. Erreinté, je laissais le sort de protection qui protégeait Kahina et Mélinie disparaître et, toujours à genoux, me rapprochais d'Eseil. Je savais, même sans voir son visage, que ses yeux ne brillaient plus, et qu'elle pleurait.
Instinctivement, je la pris dans mes bras et la rassurais.


"C'est fini, Eseil." lui chuchotais-je à plusieurs reprises. Mais moi même je n'en étais pas convaincu...




*****************
RP
Eseil
Spoiler:
 

Nathanael
Spoiler:
 


Dernière édition par Keiko-chan le Lun 18 Juin - 1:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quiquonquecliquesurcelienestun.con/
Davy
Chef de l'Alliance
Chef de l'Alliance
avatar

Messages : 4980
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 22
Localisation : La frontiere du bien et du mal

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Dim 17 Juin - 10:09

(Nan tu n'as pas compris les flammes qui sortent du briquaient protège Ladrin et vous force à partir car c'est pour vous qu'elles sont dangereuse ! Va falloir changer un peu ton post, je pense.)


"Les amis finnisent toujours par te trahir, le seul a qui tu peux te fier dans ce monde c'est toi même, n'ai-je pas raison Light ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://mort-junior.webnode.fr/
Keiko-chan
Equipe Manga Passion
Equipe Manga Passion
avatar

Messages : 3677
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 21
Localisation : Ailleurs...

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Dim 17 Juin - 10:27

(arf =/ t'avais pas précisé xD mais c'est pas incompatible vu que mes persos ne savent pas à quoi correspondent ces flammes, non ?)




*****************
RP
Eseil
Spoiler:
 

Nathanael
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quiquonquecliquesurcelienestun.con/
Davy
Chef de l'Alliance
Chef de l'Alliance
avatar

Messages : 4980
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 22
Localisation : La frontiere du bien et du mal

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Dim 17 Juin - 10:35

Ba non parceque nathanael annule les flammes et soigne Ladrin. C'est pas possible.


"Les amis finnisent toujours par te trahir, le seul a qui tu peux te fier dans ce monde c'est toi même, n'ai-je pas raison Light ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://mort-junior.webnode.fr/
Keiko-chan
Equipe Manga Passion
Equipe Manga Passion
avatar

Messages : 3677
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 21
Localisation : Ailleurs...

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Dim 17 Juin - 10:40

Il ne n'éteint pas les flammes il empêche qu'elle aillent plus loin et il ne soigne pas Landrin il l'envoie à Améra. Nuance xD




*****************
RP
Eseil
Spoiler:
 

Nathanael
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quiquonquecliquesurcelienestun.con/
Davy
Chef de l'Alliance
Chef de l'Alliance
avatar

Messages : 4980
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 22
Localisation : La frontiere du bien et du mal

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Dim 17 Juin - 10:48

Ouais mais c'est pas terrible comme fin pour Ladrin, il doit s'en sortir par ses propres moyens, toi l'aides. On peut pas arrêter les flammes aussi facilement, c'était quand même assez puissant.

Faudrait qu'on reprenne a l'apparition des flammes, si tu veux bien.
Les flammes vont faire fuir le groupe.


"Les amis finnisent toujours par te trahir, le seul a qui tu peux te fier dans ce monde c'est toi même, n'ai-je pas raison Light ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://mort-junior.webnode.fr/
Keiko-chan
Equipe Manga Passion
Equipe Manga Passion
avatar

Messages : 3677
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 21
Localisation : Ailleurs...

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Dim 17 Juin - 11:08

^^' sauf qu'ils ont installé leur campement; et puis là ils sont trop choqués pour agir, à part Nathanael...




*****************
RP
Eseil
Spoiler:
 

Nathanael
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quiquonquecliquesurcelienestun.con/
Davy
Chef de l'Alliance
Chef de l'Alliance
avatar

Messages : 4980
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 22
Localisation : La frontiere du bien et du mal

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Dim 17 Juin - 11:12

Oui mais bon c'est qu'un campement^^ Et devant le danger des flammes, même choqué il faut fuir à moins que tes persos sont sucidaire lol. Kahina peut porter Mélinie et Nathan, Eseil et y partent tous, en prenant deux trois truc de leurs campement pour le refaire plus loin, puisque tu tiens tant au campement. Kahina n'est pas choqué, elle restait seulement auprès de Mélinie


"Les amis finnisent toujours par te trahir, le seul a qui tu peux te fier dans ce monde c'est toi même, n'ai-je pas raison Light ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://mort-junior.webnode.fr/
Keiko-chan
Equipe Manga Passion
Equipe Manga Passion
avatar

Messages : 3677
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 21
Localisation : Ailleurs...

MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   Dim 17 Juin - 12:43

TT.TT mais et mon pavé ? Je vais pas tout supprimer non plus...et puis bouger Eseil==>je te rappelle que pendant un moment elle a pas encore retrouvé ses esprits, donc là ce serait suicidaire de la bouger xD

Sinon ce que je peux faire, c'est dire qu'après avoir lancé le sort de téléportation Nat' fait pas attention à Landrin qui en profite pour s'échapper. De toute façon ils ont mieux à faire que de lui courir après xD




*****************
RP
Eseil
Spoiler:
 

Nathanael
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quiquonquecliquesurcelienestun.con/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Un soir, quelque part dans les plaines] La lueur du repos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelque part dans le temps
» [Michelet, Claude] Quelque part dans le monde
» Quelque part dans les Alpes
» [Gavalda, Anna] Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part
» Editions " quelque part sur terre"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Passion :: L'univers d'Andoria :: Les plaines de l'Ouest-
Sauter vers: