AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Non à la réforme des retraites !! Non à la repressions !!
Faites de la pub autours de vous si vous voulez plus de délires^^
L'equipe vous souhaite de passer un bon moment

Partagez | 
 

 [Campement, la nuit] Le poids du passé (PV Nat'/Eseil)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keiko-chan
Equipe Manga Passion
Equipe Manga Passion
avatar

Messages : 3676
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 21
Localisation : Ailleurs...

MessageSujet: [Campement, la nuit] Le poids du passé (PV Nat'/Eseil)   Mar 19 Juin - 2:03

Cela faisait maintenant une heure que Kahina et Mélinie étaient dans la tente. Elles devaient dormir; mais dans le doute, j'entrouvris les nappes de tissu qui fermaient l'habitation de fortune. Je me débrouillais pour ne pas laisser filtrer de lumière, et jetais un coup d'oeil à l'intérieur. Mélinie dormait paisiblement, serrant le bras de Kahina et son chien. Kahina avait l'air de dormir également. Satisfait, je refermais discrètement la tente et me retournais vers le feu, et vers Eseil qui restait toujours en retrait à plusieurs dizaines de mètres du campement. Elle avait l'air perdue dans ses pensées, ou plutôt dans le souvenir de ce qui s'était passé tout à l'heure, à voir son air mélancholique, et je me doutais qu'elle ne viendrait pas d'elle-même me rejoindre : elle s'en voulait trop, et probablement redoutait-elle ce que j'avais à lui dire...
En tout cas, je me levais et allai la voir. Elle me remarqua vite approcher, mais ne bougea pas; elle me regarda juste tristement. Si seulement je pouvais effacer la tristesse de son visage...je pouvais au moins tenter, en tout cas.


"Kahina et Mélinie dorment" lui annonçais-je. Puis je lui souris chaleureusement, et en lui tendant la main : "Ne reste pas seule ici; viens t'assoir près du feu."

Elle hésita un moment, mais finit tout de même par me donner sa main. Je la guidais lentement jusqu'au campement. Nous nous asseyons côte à côte, et demeurions silencieux un moment, Eseil fixant les flammes, et moi observant discrètement son visage, en quête d'un signe de réconfort. Mais il n'y avait que de la peine dans son regard...
Finalement, je brisais le silence.


"Comment te sens-tu ?" la questionnais-je gentiment.

"Un peu mieux... finit-elle par répondre, sans détourner son regard du feu. La chaleur...c'est agréable."

Sa dernière phrase me stupéfia. Elle arrivait à sentir les différence de température...? Pourtant, dans le bois du Temps, les flammes ne la dérangeaient pas outre mesure...avait-elle récupéré ce sens il y a peu ? Tout à l'heure en tout cas, elle n'avait fait aucune remarque sur le feu. Etait-ce lié aux événements de ce soir ?

"Depuis combien de temps arrives-tu à distinguer les différences de température ?" m'enquis-je. Elle me regarda avec surprise.

"Depuis...non, c'est la première fois, je crois..."

Elle resta pensive un instant. Je l'observais calmement, me demandant à quoi elle pouvait bien penser; au bout de quelques minutes, j'eus ma réponse en voyant des larmes se former dans ses yeux rubis.

"Qu'est ce qui m'arrive ?" finit-elle par bafouiller avant que les larmes ne s'échappent de ses yeux. Mais à peine avait elle articulé ces mots que j'attrapais délicatement son épaule: elle se tourna vers moi avec un regard empli de crainte et d'affliction.

"Je pense avoir une idée de ce qui t'arrives" lui répondis avec une voix douce mais sérieuse à la fois. Il était temps que je lui avoue ce que je savais sur son passé.




*****************
RP
Eseil
Spoiler:
 

Nathanael
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quiquonquecliquesurcelienestun.con/
Keiko-chan
Equipe Manga Passion
Equipe Manga Passion
avatar

Messages : 3676
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 21
Localisation : Ailleurs...

MessageSujet: Re: [Campement, la nuit] Le poids du passé (PV Nat'/Eseil)   Mar 19 Juin - 6:37

La main de Nathanael sur mon épaule me fit me rappeler que je n'étais pas seule; j'essayais de me calmer, mais je n'arrivais plus à contenir ma culpabilié...ce que j'avais fait...c'était impardonable. Tuer tous ces hommes dans d'atroces souffrances...et faire exploser une jambe humaine...dont le propriétaire était déjà gravement blessé...comment avais-je pu faire cela ? Ces hommes n'étaient certes pas des anges, mais personne ne méritait de telles tortures...ils avaient peut être une femme et des enfants; combien d'orphelins avais-je fait ce soir ? Combien de veuves ? Je ne vallais pas mieux que Kira...n'étais-je même pas pire ? N'avais-je pas tenté d'attaquer Mélinie dans la forêt...? S'en prendre à une petite fille...même Kira ne l'avait pas fait directement. Et j'avais même essayé de blesser Nathanael ce même jour...pourtant, il n'avait pas l'air de m'en vouloir pour cela. Et de même, malgré tout ce que j'avais fait ce soir, il m'avait tendu la main...il était tellement gentil avec moi, alors que je ne le méritais pas...en un sens, c'était le pire dans toute cette histoire : alors que je l'avais évité pendant tout le trajet, il était toujours là pour me réconforter. Je savais que c'était à cause de ses sentiments envers moi qu'il était si compréhensif : et moi, je ne pouvais même pas lui répondre. Le poids de cette culpabilité était égal à celui de mes actions; et au lieu de résorber mes pleurs, cela ne fit que les augmenter.

"Je...je suis désolée Nathanael..." essayais-je de dire entre deux sanglots. Il me regarda avec un air étonné.

"Mais enfin, pourquoi ?" me demanda t'il avec un petit sourire.

"Tu...tu es toujours là, à essayer de m'aider...alors que je ne le mérite pas, et tu es tellement gentil avec moi...et moi...je ne suis même pas capable de te dire si tes sentiments sont partagés..."

En entendant la fin de ma phrase, le sourire de Nathanael s'effaça...maintenant, je regrettais d'avoir dit cela; je l'avais blessé, je le savais. Parce qu'égoistement, il fallait que je me dégage de ce poids. Non, vraiment, à côté de moi Kira était un saint.
Pourtant, Nathanael ne m'en voulait pas. On aurait dit...qu'il s'en voulait ?


"Pour ça, répondit il tristement, c'est à moi de m'excuser. Je suis désolé de t'avoir imposé un tel fardeau. Tu n'as pas à te sentir coupable à cause de cela, c'est entièrement ma faute..." Il s'arrêta un instant, puis tenta de sourire. Mais ce sourire ne cachait pas sa douleur. "Tu veux bien qu'on fasse comme avant ? Comme si je ne t'avais jamais dit ça ?"

Je ne savais pas quoi répondre...je ne savais pas si j'y arriverais; pourtant, je ne voulais pas le blesser d'avantage...

"D'accord, finis-je par répondre timidement. Mais Nathanael, ajoutais-je aussitôt, plus confiante, je te promet de te donner une réponse, positive ou négative."

"Ca marche" me répondit-il, d'abord surprit, puis en souriant...n'était-ce qu'une impression, à cause de la lumière du feu, ou ses joues étaient elles un peu plus colorées que d'habitude ? Non, c'était les ombres qui devaient faire cela. En tout cas, je répondis à son sourire, soulagée, même si je savais que ce n'était pas entièrement règlé.
Au bout d'un moment, Nathanael reprit, sur un ton grave et sérieux.


"Eseil, j'ai plusieurs choses à te dire. J'aurais dû te le dire plus tôt, mais je n'en ai pas eu l'occasion...c'est à propos de ton passé"

Mon...passé ? Pourrait-il m'expliquer ce que j'avais vu tout à l'heure en m'évanouissant ?




*****************
RP
Eseil
Spoiler:
 

Nathanael
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quiquonquecliquesurcelienestun.con/
Keiko-chan
Equipe Manga Passion
Equipe Manga Passion
avatar

Messages : 3676
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 21
Localisation : Ailleurs...

MessageSujet: Re: [Campement, la nuit] Le poids du passé (PV Nat'/Eseil)   Ven 22 Juin - 4:19

Elle avait l'air surprise.

"Tout a commencé il y a cent ans, continuais-je. Même si à cette époque Kira n'était pas encore là, Andoria n'était pas un lieu sûr pour autant. Il y avait une population vampirique très importante -presque autant que la population humaine, c'est dire-, et ils n'avaient aucun scrupule à massacrer des villages pour se nourrir. Certains habitants en ont eu assez, et ont décider de se regrouper en guildes de chasseurs de vampires. Tes parents faisaient partie de ces guildes; ta mère, Cymean, était une puissante sorcière oeuvrant pour le bien. Ton père, Luen, était un humain assez peu attiré par tout ce qui est magie, mais pourtant lorsqu'il rencontra ta mère ce fut le coup de foudre. Ils se marrièrent, et ta mère tomba enceinte; mais elle refusa de se retirer du combat avant quelques semaines avant ta naissance. Je pense que c'est pour ça qu'elle n'a pas survécu à l'accouchement..."

Eseil m'écoutait attentivement, mais quand je lui parlai de sa naissance elle eut l'air pensive. Je m'interrompis, mais elle me pria de continuer. J'optempérais.

"Par conséquent, tu te retrouvas seule avec ton père. Dès ton plus jeune âge, tu as prouvé que tu avais hérité des pouvoirs de ta mère, et même de plus. Ton père s'est renseigné pour te sceller ton pouvoir, mais il n'a rien trouvé. Au bout d'un moment, vous vous êtes retirés dans la forêt...pour le reste, seule toi et ton père sachez ce qui s'est passé pendant ce temps. Tout ce que je sais, c'est que vers tes seize ans, tu es morte, et au vu de ce qui t'es arrivé ce soir, je dirais assassinée."

A la fin de mon récit, Eseil eut l'air un peu triste, et semblait également réfléchir à quelque chose.

"Ca va ?" lui demandais-je.

"Oui...c'est juste...tu dois avoir raison sur le fait que j'ai été assassinée. Avant de..." elle s'interrompit, incapable de le dire. Je comprenais, et je savais qu'elle ne voulait pas reparler de ce soir. Elle parvint tout de même à terminer. "...de perdre la tête...un de mes souvenirs m'est revenu."

Alors c'était son passé qui lui avait fait perdre connaissance ? J'étais étonné, même si en y réfléchissant c'était logique...elle se tourna vers moi et me le raconta.

"J'étais allongée dans une pièce sombre, éclairée seulement par quelques bougies. Il y avait un homme, debout au dessus de moi. Je crois que c'était un prêtre...en tout cas, il avait un couteau dans la main. C'est la seule chose que j'ai discerné...pour le reste, j'avais mal...je sentais du sang couler le long de mon corps...je savais que je n'étais pas en train de mourir, mais...la douleur...c'était insupportable"

En achevant sa phrase, elle avait presque les larmes aux yeux. La pauvre...c'était pire que ce que je pensais. Etre tué par quelqu'un, c'est déjà dur, mais être en plus torturé de son vivant...il aurait mieux fallu qu'elle ne se souvienne de rien. J'espérais qu'elle tiendrait le coup, et qu'elle ne se perdrait pas en apprenant le reste de son passé. En tout cas, je ferais tout ce qui était en mon pouvoir pour l'aider. En attendant, la première chose que je pouvais faire était l'épauler.
Après un silence plutôt pesant, je lui adressais un sourire rassurant.


"Ne laisse pas ton passé te tourmenter, Eseil. Tu as trop souffert ce soir, pas besoin d'en rajouter. Sauf si cela te permet de retirer un poids de tes épaules, bien sûr..."

"Merci...me répondit elle en souriant. Nathanael ?"

"Oui ?"

"...honnêtement, est-ce que tu penses que je devrais retrouver la mémoire ou en rester là ?"

"Tout dépend de comment tu le ressens. Est-ce que tu penses tenir le choc ?"

Elle réfléchit un moment, en fermant les yeux.

"Oui...finit-elle par répondre en me souriant. Avec toi, je pense que j'arriverai à tenir."

Je ne pus m'empêcher de lui sourire tendrement en entendant sa réponse. Elle ne semblait pas se rendre compte à quel point ses mots me touchèrent.




*****************
RP
Eseil
Spoiler:
 

Nathanael
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quiquonquecliquesurcelienestun.con/
Keiko-chan
Equipe Manga Passion
Equipe Manga Passion
avatar

Messages : 3676
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 21
Localisation : Ailleurs...

MessageSujet: Re: [Campement, la nuit] Le poids du passé (PV Nat'/Eseil)   Ven 22 Juin - 6:26

Après cette conversation, nous nous mîmes à discuter de sujets plus légers : il me raconta comment il avait rencontré Mélinie, puis la discussion dériva les animaux; c'était vraiment très agréable, de plaisanter avec lui comme avant. Il m'avait vraiment manqué, depuis cette histoire dans la forêt...
D'ailleurs, il ne m'avait toujours pas dit comment il s'en était sorti, ni ce qui lui était arrivé...


"Au fait, Nathanael, demandais-je, qu'est ce qui s'est passé dans le Bois du Temps ?"

Apparemment, il ne s'attendait pas à cette question : il eut l'air un peu perdu au début.

"Dans le Bois du Temps...? Ah !...disons que j'ai eu quelques petits problèmes avec la magie. Pour le reste, je crois que c'est ta mère qui m'a sauvée. J'étais un peu dans les vapes, donc je ne suis pas vraiment sûr, mais j'ai le souvenir qu'elle m'ait guidé jusqu'à la sortie du bois...après, des villageois m'ont trouvé inconscient et m'ont amené dans leur village. Il m'a fallu longtemps pour reprendre des forces, par contre...désolé, sinon je serais venu plus tôt."

"Ne t'excuses pas ! Tu sais, ce n'est pas grave, et puis il faut que tu penses un peu à toi, Nat' !" répondis-je, gênée et sûrement un peu rougissante. Il eut l'air surpris par ma réaction, puis un peu gêné.

"Ne t'en fais pas pour moi, Eseil."

"Bien sûr que si ! Je tiens à toi, Nathanael, c'est normal que je m'inquiète !"

Il ne me répondit pas, mais différentes émotions transparaissait derrière le masque de son sourire. Je n'arrivais pas à en distinguer une seule...
Au bout d'un moment, il se mit à bailler.


"Tu devrais aller dormir" lui conseillais-je

"Mon tour de garde n'est pas terminé..."

"Je m'en occupe, ne t'en fais pas. S'il y a le moindre problème, ne t'en fais pas te réveillerai." ajoutais-je avec un clin d'oeil.

"Très bien..." finit il par répondre, en s'allongeant près du feu, tourné vers moi. Il me sourit. "A demain, Eseil."

"Bonne nuit, Nathanael" lui répondis-je. Puis il ferma les yeux. Il s'assoupit assez vite. Il devait être plus fatigué qu'il ne le laissait paraître...

Pour ma part, je restais auprès du feu et montais la garde, me prenant le plus souvent à regarder Nathanael. Il était tellement serein, pensais-je en souriant automatiquement.
...que ressentais-je pour lui ?


[[Fin RP, suite ici : http://passion-manga-forum.1fr1.net/t485-rpg-un-nouveau-combat-qui-commence-kira-dex-autres-personne-voulant-rp ]]




*****************
RP
Eseil
Spoiler:
 

Nathanael
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quiquonquecliquesurcelienestun.con/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Campement, la nuit] Le poids du passé (PV Nat'/Eseil)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Campement, la nuit] Le poids du passé (PV Nat'/Eseil)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Link, Charlotte] Le poids du passé
» [J'ai Lu] Le poids du passé de Charlotte Link
» [TERMINÉE] Le Poids du Passé et du Futur
» Une nuit aux portes de l'enfer
» Une nuit au Pic du Midi...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Passion :: L'univers d'Andoria :: Les plaines de l'Ouest-
Sauter vers: